Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Insécurité au Burkina : Les femmes du Centre-Nord cherchent des stratégies de (...)

Insécurité au Burkina : Les femmes du Centre-Nord cherchent des stratégies de résilience

LEFASO.NET

mercredi 19 février 2020

La ministre de la Femme, de la Solidarité nationale, de la Famille et de l’Action humanitaire, Hélène Marie-Laurence Ilboudo/Marchal, a présidé, mercredi 19 février 2020 dans la salle polyvalente de Kaya, région du Centre-Nord, le forum régional des femmes. Un espace qui a permis aux femmes de la région de présenter leurs préoccupations à leur ministre.

Insécurité au Burkina : Les femmes du Centre-Nord cherchent des stratégies de résilience

Lancée le 6 février dernier à Dori dans le Sahel, la série de foras régionaux de femmes se poursuit. Ainsi, après Fada, ce fut au tour de la région du Centre-Nord d’accueillir Laurence Ilboudo. Au nom des femmes de la région, Saoudate Ouédraogo, coordonnatrice régionale des femmes du Centre-Nord, a égrainé les préoccupations des femmes dans cette partie du pays : « L’insécurité est notre préoccupation majeure. Sur les milliers de personnes déplacées, les femmes sont les plus nombreuses et les plus exposées aux difficultés telles que les violences sexuelles, l’extrême pauvreté, les questions d’eau, d’abris et de nourriture ».

JPEG - 75.2 ko
Saoudate Ouédraogo Coordonnatrice

Elle a saisi l’occasion pour revenir sur l’engagement du gouvernement à accompagner les femmes à travers des microcrédits. Sur ce point, Saoudate Ouédraogo a plaidé pour la baisse des taux de remboursement. « Nous saluons déjà les efforts du gouvernement dans la mise en place de certains fonds pour appuyer les femmes. Nous vous demandons d’être notre porte-voix pour une baisse des taux de remboursement desdits crédits accordés aux femmes », a-t-elle ajouté.

Et la première responsable du département en charge de l’Action humanitaire d’apporter des réponses aux différentes préoccupations des femmes, en revenant sur le thème du forum : « Crise au Burkina Faso : quelles stratégies pour la résilience des femmes ? ». Ainsi, Laurence Ilboudo a déclaré : « Nous ne pouvons pas promouvoir la paix et la cohésion sociale sans impliquer la femme. C’est l’objet de notre présence à Kaya, comme dans les autres régions que nous avons déjà parcourues, pour expliquer la démarche du gouvernement à cette franche de la population, afin de renforcer leur résilience ».

En mooré, la ministre s’est longuement adressée à ses consœurs de la région du Centre-Nord en ces termes : « Comment parler de paix si, entre nous-mêmes, il n’y a pas de paix ? Comment parler de développement sans lever les rivalités entre nous femmes ? La paix, la cohésion sociale, le développement naissent dans l’amour et les femmes sont les mieux placées pour promouvoir cet amour autour de nous, dans nos familles ». Elle a aussi interpellé les femmes sur l’éducation de leurs enfants, filles comme garçons, pour les éloigner des pratiques néfastes.

A l’occasion, 28 balles de pagnes du 8-Mars ont été remises à toutes les communes du Centre-Nord, soit une par commune. Rappelons que l’objectif des foras régionaux est de recueillir, dans chaque région, les préoccupations des femmes qui seront présentées au président du Faso, lors du 6e Forum national des femmes

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter