Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Burkina/ Centre-nord : L’Unicef offre des kits et fournitures scolaires de (...)

Burkina/ Centre-nord : L’Unicef offre des kits et fournitures scolaires de 1,5 milliard de francs CFA aux enfants déplacés et ceux des zones hôtes

Lefaso.net

mercredi 10 novembre 2021

La représentante de l’UNICEF au Burkina Faso, Sandra Lattouf, a fait un don de kits et de fournitures scolaires au profit des enfants déplacés internes et de ceux des zones hôtes. Cette donation faite en présence du ministre de l’éducation nationale de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), Stanislas Ouaro, a été possible grâce au Partenariat mondial pour l’éducation (PME) et d’autres partenaires. C’était ce mercredi 10 novembre 2021 à l’école de Kouimkuili, dans la commune de Kaya, chef-lieu de la région du Centre-nord.

Burkina/ Centre-nord : L’Unicef offre des kits et fournitures scolaires de 1,5 milliard de francs CFA aux enfants déplacés et ceux des zones hôtes

La crise sécuritaire ralentit à vitesse exponentielle l’accès équitable et durable à l’éducation des enfants dans les pays du Sahel. A celle-ci, s’ajoute la pandémie à coronavirus qui sévit dans le monde entier. Autant de facteurs qui jouent également en défaveur de l’éducation des enfants au pays des hommes intègres.

Pour accompagner les efforts des gouvernants dans ce sens, l’Unicef a voulu apporter son soutien en vue du bien-être de ses enfants. C’est ce qui a motivé l’institution à mobiliser certains de ses partenaires aux fins de l’accompagner dans cette initiative.

C’est ainsi que du matériel, composé de kits scolaires a été remis aux enfants déplacés et ceux des zones hôtes. En dehors de ces kits, d’autres équipements ont été remis afin d’accompagner les écoles et établissements. Il s’agit entre autres de 10.780 bancs, 11.000 lampes solaires, 5.000 postes radios, 2.000 bicyclettes, 3.000 radios et 5.000 masques faciaux. Ceci servira six régions particulièrement affectées par la violence armée à savoir la Boucle du Mouhoun, le Centre-Nord, l’Est, les Hauts-Bassins, le Nord et le Sahel dans le cadre de la lutte contre la Covid-19.

Cette remise de kits est le fruit des efforts conjugués du Partenariat mondial de l’éducation qui a permis le financement de 102.000 kits, et des comités Unicef du Japon et du Canada, Education Cannot Wait et King Salman Humanitarian Aid and Relief Centre (KS Relief) qui ont pu, grâce à leur participation financer les 23.000 autres kits.

Lors de son allocution, la représentante de l’UNICEF au Burkina Faso a estimé, qu’« Investir dans l’accès et la qualité de l’éducation a fait ses preuves : cela fournit une base solide pour le développement du capital humain et contribue aux objectifs du pays en matière de croissance économique et de développement. ».

Dans le cadre de la rentrée des classes, l’Unicef préconise également une campagne d’apport nutritionnel en fer, acide folique, et déparasitage pour plus de 40 000 adolescentes de 10 à 19 ans dans les régions du Sahel et du Centre-Est. De plus, plus de 60 000 élèves de 200 écoles auront accès à des services d’eau, hygiène et assainissement améliorés. Les efforts également en faveur de la scolarisation et du maintien des enfants dans le système seront renforcés grâce à la mobilisation de 400 acteurs de la communauté éducative et 360 leaders communautaires.

« Ces fournitures associées aux formations du personnel éducatif contribuent à établir des écoles résilientes et ainsi créer un environnement protecteur qui permettra aux enfants de mieux préparer leur avenir » conclut-elle. La valeur de ces kits et fournitures scolaires est estimée à 2,7 millions de dollars (USD) soit 1,5 milliard de Francs CFA.

Le ministre de l’éducation nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales (MENAPLN), professeur Stanislas Ouaro, a salué, au nom de l’Etat et du gouvernement Burkinabè ce geste de l’Unicef pour accompagner le bien-être des enfants. « Notre pays fait face malheureusement, à une situation sécuritaire qui perturbe et déstabilise le système éducatif. En lien avec ceci, nous travaillons à ce que partout où des élèves se déplacent avec ou sans leurs parents, qu’ils puissent être réinscrits dans des établissements s’il y en a », conclura-t-il.

Inocent Houénoukpo (stagiaire)
Lefaso.net

Crédit photo Unicef

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter