Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Bogandé : un jeune homme de 27 ans retrouvé mort dans un hôtel

Bogandé : un jeune homme de 27 ans retrouvé mort dans un hôtel

vendredi 6 mai 2016

Un jeune homme de 27 ans a été retrouvé mort, mardi, dans un hôtel de Bogandé, où il séjournait dans le cadre d’une formation organisée par une structure caritative protestante, a constaté l’AIB.

Bogandé : un jeune homme de 27 ans retrouvé mort dans un hôtel

Mardi matin, les collègues de l’infortuné, las de l’attendre, ont frappé à plusieurs reprises à sa porte et ont tenté de le joindre au téléphone.

Comme T.Y ne répondait pas, ils ont informé le gérant de l’hôtel qui a pris le soin aussi d’alerter les forces de l’ordre.

A notre arrivée sur les lieux aux environ de 9h06mn, un silence de mort régnait à l’hôtel, les participants en sanglots et des agents de sécurité postés à la chambre 15.

De la porte défoncée, on pouvait constater sur le lit, un individu torse nu, la main gauche sur la poitrine, l’autre un peu au-dessus de la tête et la radio de son portable en marche.

Un médecin a confirmé le décès du jeune homme né en 1989 à Korindiaka, un village de la commune de Piéla, à une trentaine de km de Bogandé.

Les autorités provinciales avec à leur tête le Haut-commissaire de la province de la Gnagna Ousmane Balima, se sont déportés sur les lieux pour constater les faits et réconforter les proches du disparu.

Agence d’information du Burkina

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Mardi
Soleil et nuages épars
27|38°C
Mercredi
Soleil et nuages épars
26|38°C
Jeudi
Très nuageux
27|36°C
Vendredi
Orage épars
27|38°C
Samedi
Soleil et nuages épars
27|41°C
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter