Nous sommes le  

Accueil > Actualité > 11 décembre 2015 dans le Centre-Nord : Appel à contribution des (...)

11 décembre 2015 dans le Centre-Nord : Appel à contribution des ressortissants de la région à l’Ouest du Burkina

mardi 2 septembre 2014

Le gouverneur du Centre-Nord, Mariam Diallo, à la tête d’une forte délégation a rencontré, le samedi 30 août 2014 à Bobo-Dioulasso, les ressortissants de sa région, résidant à l’Ouest du Burkina. A cette occasion, elle a demandé leur contribution pour la réussite de l’organisation de la fête de l’Indépendance prévue le 11 décembre 2015 à Kaya.

11 décembre 2015 dans le Centre-Nord : Appel à contribution des ressortissants de la région à l’Ouest du Burkina

Ils sont venus des trois provinces des Hauts-Bassins, mais aussi des régions Cascades, de la Boucle du Mouhoun et même de Ouangolodougou en Côte d’Ivoire, les ressortissants de la région du Centre-Nord, à la rencontre de leur gouverneur, Mariam Diallo. Une première sortie de cette délégation de la région hôte du 11 décembre 2015, à l’intérieur du pays pour appeler les filles et fils du Bam (Kongoussi), du Namentenga (Boulsa) et du Sanmatenga (Kaya), à la mobilisation financière et humaine. Le gouverneur des Hauts-Bassins, Joseph Nébilma Bakouan a souhaité la bienvenue à cette délégation forte de 34 membres.

L’organisation du 11-Décembre, a-t-il dit, revêt un grand enjeu. « Au-delà de la fierté, il y a surtout l’impact socioéconomique de cette organisation qui donne un coup de fouet au développement de la région », a-t-il soutenu. Quant au porte-parole des ressortissants de la région du Centre-Nord au Houet et environnants, le Dr Issa Taarpaga, il a félicité l’initiative. Et d’expliquer que les ressortissants de la région existent en des associations et structures, créées pour apporter leur contribution au développement du Centre-Nord. « Aujourd’hui, l’occasion nous est donnée de nous mobiliser pour construire notre bayiri », a-t-il poursuivi.

Le Dr Taarpaga a confié que les ressortissants ont déjà eu l’expérience du Cinquantenaire à Bobo-Dioulasso, et surtout de la mobilisation et des investissements des forces vives des Hauts-Bassins à cette occasion. « Nous pensons que non seulement nous pourrons investir à Kaya, mais aussi mobiliser l’ensemble de nos relations dans les 13 régions à nous soutenir dans cette œuvre immense qui va nécessiter l’implication de l’ensemble des Burkinabè, même si nous serons en première ligne pour tirer la charrue », a-t-il dit.

Ainsi, a-t-il confié, comme stratégies, les opérateurs économiques sont mobilisés, prêts à investir dans les cités des forces vives. Ils vont aussi participer physiquement à la réussite de cette fête. Les informations qui leur seront données à l’occasion de cette rencontre, a estimé Issa Taarpaga, vont apporter des précisions pour leur permettre définitivement de rejoindre le Centre-Nord. « Nous avons encore 16 mois, et notre souci, c’est que l’administration veille à ce que les investisseurs puissent disposer d’au moins 12 mois pour faire un travail de qualité », a-t-il souhaité.

Mobilisation tous azimuts pour Kaya 2015

Le gouverneur de la région du Centre-Nord, Mariam Diallo a, pour sa part, expliqué que leur présence à Bobo-Dioulasso est « un signal fort qui témoigne de l’importance du sujet qui nous amène à vous pour une véritable concertation de famille ». Parce que, a-t-elle dit, « Kaya 2015 » est un challenge qui exige une forte implication de tous dans l’organisation, aux fins d’offrir à la région un développement économique, culturel et social pour un mieux-être des populations.

Depuis 2011, a-t-elle souligné, la région a jeté les bases d’une approche méthodique, avec à la clé, la mise en place d’une cellule de réflexion et d’orientation. Après des concertations en 2012 et 2013 avec les forces vives de la région, a ajouté Mme le gouverneur, un accord a été trouvé sur l’essentiel des actes à poser. « 2014 a connu une véritable accélération des activités avec la mise en place des différentes structures qui ont planché et permis de retenir une liste exhaustive des sites pour l’implantation de toutes les infrastructures programmées et des voies à bitumer », a-t-elle avoué.

Après la visite de ces sites par le Premier ministre en juin dernier, l’heure est désormais à la communication et à la mobilisation de toutes les forces. A entendre Mariam Diallo, il s’est agi de mettre les ressortissants de la région vivant dans l’Ouest du Burkina, au courant de ce qui a été fait et de tout ce qui est en cours dans le cadre de Kaya 2015, afin qu’ils soient au même niveau d’information que ceux vivant au Centre-Nord. De plus, a-t-elle confié, la rencontre vise à les inviter à se mobiliser en apportant leur accompagnement de toute nature.

La rencontre de Bobo-Dioulasso visait également à donner aux ressortissants, toutes les informations relatives aux fonctionnalités pour profiter des opportunités qu’offre la commémoration du 11-Décembre au Centre-Nord, et susciter l’intérêt de ceux qui souhaiteraient investir durablement à Kaya, à travers notamment les cités des forces vives. Moumouni Sawadogo, le représentant de Issaka Sawadogo à Ouangolodougou, parrain de cette sortie a rassuré Mme le gouverneur. « C’est un honneur qu’on nous a fait, et nous allons saisir cette opportunité pour développer notre région. Nous sommes en train de mobiliser les gens depuis Ouangolodougou, et nous ferons tout pour la réussite du 11-Décembre à Kaya », a-t-il conclu.

Jean-Marie TOE
AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter