Nous sommes le  

Accueil > Actualité > CEP au Centre-Nord : plus de 6221 élèves délocalisés

CEP au Centre-Nord : plus de 6221 élèves délocalisés

Lefaso.net

mardi 7 juin 2022

Les épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP) ont débuté ce mardi 7 juin 2022 sur toute l’étendue du territoire national. Dans la région du Centre-nord, le top de départ a été donné à l’école communale « A » de Kaya par August Kinda, haut-commissaire de la province du Sanmatenga, représentant le gouverneur. Il avait à ses côtés les responsables de l’éducation au niveau régional.

CEP au Centre-Nord : plus de 6221 élèves délocalisés

Le haut-commissaire de la province du Sanmatenga, August Kinda, a procédé ce mardi 7 juin au lancement des épreuves écrites du Certificat d’études primaires (CEP), au sein de l’école communale « A » de Kaya. Après un constat fait par les candidats eux-mêmes et les officiels sur place, du scellage, l’enveloppe contenant les premières épreuves a été ouverte par le haut-commissaire appuyé du directeur régional en charge de l’éducation, lançant du même coup le déroulement du CEP, premier diplôme scolaire.

La situation sécuritaire au Centre-nord oblige plus de 6 221 élèves à composer hors de leurs communes d’origine, selon les dires du directeur régional de l’éducation préscolaire, primaire et non formelle du Centre-nord, Malgabamba Marius Zoungrana. « La particularité au Centre-nord, ce sont les défis sécuritaires qui ont occasionné la délocalisation de 6 jurys, 32 centres d’examens des zones à fort défis sécuritaire vers celles plus sécurisées », a déploré le directeur régional.

Et cette donne a engendré des difficultés que les organisateurs entendent relever pour le bon déroulement de la session. « On note des difficultés liées à l’hébergement des élèves déplacés, à leur alimentation, leur déplacement et même leur sécurité, mais tout est planifié pour que les épreuves que nous venons de lancer se déroulent bien dans le territoire régional » nous a laissé entendre Marius Zoungrana.

JPEG - 50.7 ko
Les candidats attentifs à l’enveloppe

Pour le haut-commissaire de la province représentant le gouverneur, l’acte de ce matin vise à relever le moral de tous les candidats et particulièrement ceux déplacés.
« Au regard de la particularité de cette année au Centre-nord, il était de notre devoir de venir souhaiter bon courage à tous les candidats et surtout réconforter ceux dont les centres ont été délocalisés, sans oublier tous les acteurs mobilisés à tous les niveaux pour le bon déroulement des épreuves », a déclaré August Kinda.
Au total, 27 641 candidats dont 16 292 filles et 11 349 garçons sont inscrits pour cette session 2022, répartis dans 570 salles regroupées, 132 centres d’examens, 40 jurys. La session mobilise 190 secrétaires de jury, 1400 surveillants, 1478 correcteurs, 728 maîtres accompagnants issus de 728 écoles.

Les circonscriptions d’éducation de base de Barsalogho, Pissila, Kaya dans le Sanmatenga, Tougouri, Yalgo dans le Namentenga, Bourzanga, Nasséré, Rollo, Zimtanga et Kongoussi dans le Bam ont été touchées par la délocalisation.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Lefaso.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter