Nous sommes le  

Accueil > Actualité > Promotion du développement durable : L’AJFB prône la maîtrise des TIC comme (...)

Promotion du développement durable : L’AJFB prône la maîtrise des TIC comme moyen

lundi 1er septembre 2014

L’association Action Jeunesse Féminine du Burkina (AJFB) a organisé du 23 au 25 août 2014 à Kaya, chef-lieu de la province du Sanmatenga, un atelier de formation sur la maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) au profit d’une trentaine de jeunes filles. Cette session de formation a permis aux participantes à 30 filles de se familiariser

Promotion du développement durable : L’AJFB prône la maîtrise des TIC comme moyen

La maîtrise des médias et des TIC comme moyen de lutte contre la pauvreté, c’est la conviction de l’Action jeunesse féminine du Burkina (AJFB) qui a organisé à Kaya du 23 au 25 août une session de formation au profit d’une trentaine de jeunes filles. Une formation qui vise entre autres la promotion du développement durable de la jeune fille Burkinabè à travers la maîtrise des TIC et des médias.

Selon Christelle Elodie DA, présidente de l’Action Jeunesse Féminine du Burkina (AJFB), cette session de formation entre dans le cadre de la mise en œuvre du projet Promotion de l’accès à l’information et aux medias par les filles et les jeunes femmes des communautés rurales et urbaines du Burkina Faso cofinancé par l’UNESCO et la république de Bulgarie à travers le Réseau Afrique jeunesse (RAJ). Ainsi, après les filles de Kongoussi et de Ouagadougou, ce sont celles de Kaya qui ont pu entrer dans le secret des dieux de l’internet et des médias.

En théorie et en pratique, les participantes se sont initiées aux TIC, et aux techniques de collecte, de traitement et de diffusion de l’information. Elles ont également pu créer un blog et sont désormais aptes à assurer la publication d’articles de presse et d’un bulletin numérique en vue de sensibiliser les décideurs et les pouvoirs publics quant à l’importance et la nécessité de prendre en compte les aspirations et les attentes spécifiques des filles et des jeunes femmes en matière de développement et de planification professionnelle.

Les facilitateurs Yannick Pitroipa et Donald Bouda se disent satisfaits du niveau de réceptivité des apprenantes. Ils estiment que le temps était insuffisant mais les bagages reçus permettront aux apprenantes de développer des compétences latentes. Saluant l’initiative de l’AJFB, les bénéficiaires ont formulé une recommandation pour l’extension de cette formation à leurs camarades des lycées et collèges. Elles se sont engagées à faire bon usage des connaissances acquises en faveur de la promotion de la jeune fille.

Au terme de la session de formation, la présidente de l’AJFB s’est dite satisfaite des résultats. Elle a tenu à relever la disponibilité des autorités locales avec en tête madame la Gouverneure de la région du Centre-Nord et l’intérêt qu’elles accordent aux questions liées à la femme en générale et à la fille en particulier. Toute chose qui permet à l’AJFB de s’implanter à Kaya à travers un noyau constitué des participantes à cette formation et chargé de poursuivre les actions de l’association au niveau local. Une formation en leadership féminin sera prochainement organisée au profit des élèves de Kaya, selon mademoiselle Da.

Créée en décembre 2012 sous l’initiative de jeunes filles leaders, membres du RAJ, l’AJFB s’est donnée comme objectif de lutter contre la pauvreté des femmes et des filles. Selon sa présidente, elle capitalise déjà de nombreuses actions à travers le Burkina.

Augustin Irwaya Ouédraogo

AIB

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Météo
Kaya
Inconnu, Humididté : %
Max : °C
Min : °C

°C
Inconnu
Newsletter
Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité
du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter